Chuck tire sa révérence

Et voila, hier soir, 27 janvier 2011, la série Chuck voit son dernier épisode diffusé aux Etats-Unis. Moment émouvant pour les fans de la série.

Avant la diffusion, Josh Schwartz, co-créateur de la série fait ses adieux. Vous pouvez voir l’interview en VO sur le lien suivant :

http://insidetv.ew.com/2012/01/27/chuck-finale-josh-schwartz-goodbye-essay/

Pour les non-anglophones parmi vous, nous avons traduit ce discours :

« Il est dit que chaque fin est un nouveau départ. Au printemps 2007, je me trouvais sur le plateau de The OC pour le dernier jour de tournage lorsqu’on m’a appelé. Il fallait absolument que j’observe une audition pour le premier rôle de mon nouveau pilote : Chuck. Qui était l’acteur qui venait de la passer ? Zachary Levi.

Et voila comment a débuté l’épopée la plus invraisemblable, satisfaisante mais aussi la plus surréaliste de ma carrière. En automne 2007, j’ai eu la chance d’assister non seulement au lancement de Chuck mais aussi le lancement d’une autre série que j’ai co-créé : Gossip Girl. Quelles étaient les chances, sachant qu’il y a 7 jours dans la semaine, ces deux séries soient diffusées en même temps ? Et pourtant c’est ce qui s’est passé, d’ailleurs mes parents se sont munis d’un enregistreur à double tuner.

La première saison de Chuck commençait à prendre son élan, quand la grève des scénaristes a frappé. Nous ne savions pas si nous reviendrions un jour. Nous avons attendu anxieusement pendant presqu’un an avant de revenir. Alors que la saison 2 se terminait, nous avons appris que NBC allait diffuser The Jay Leno Show, 5 soirs par semaine en prime time, éliminant ainsi du même coup 5 heures de plages horaire. Notre avenir était encore un fois menacé. Nous n’avions peut-être une audience énorme, mais nous avions une base passionnée de fans, qui, lorsque NBC a communiqué sa grille de programmes provisoire de l’automne 2009 et que Chuck n’était pas mentionné, se sont mobilisés.

Il y a eu non seulement une campagne d’envoi massif de lettres, mais aussi un nouveau moyen utilisé par les fans dans la croisade de sauvetage d’une série: la mayonnaise. Nous avions fait des placements-produits-pas-très-subtils pour les sandwiches Subway (qui sont délicieux !). Nos fans sont donc allés dans les Subway du monde entier pour commander des dizaines de millier de « foot long » à la dinde. Ceci a engrangé une attention au niveau national. NBC en a pris note. Mélangeant fierté et crainte, je vous le dit : Chuck a été sauvé par des sandwiches. Et par les meilleurs, les plus passionnés des fans de tout l’univers.

Ce qui empêchait Chuck d’être un succès retentissant était en même temps ce qui expliquait l’implication des fans de la série : à savoir, un mélange des genres – de l’espionnage à la science-fiction en passant par la comédie romantique – le cœur dévoué à ses personnages et son âme imprégnée de la culture des films geek des étés des 80s. En fait, tout des 80s.

Le co-créateur Chris Fedak et moi-même avons souvent pensé que si nous avions vu notre série lorsque nous avions 13 ans, et nous aurions perdu la tête. C’était notre amour d’adolescent pour Code Quantum qui nous a menés à demander à Scott Bakula d’interpréter le rôle du père de Chuck. Conscient de la précarité de nos audiences, Scott nous a conseillé ceci : « gardez la tête baissée, continuez à faire la série. Et pouf, 5 ans auront passé. C’est ce que nous avons fait sur Code Quantum. »

Le recrutement des acteurs que nous avons aimé en grandissant ne s’est pas arrêté là. Nous étions éhontés dans notre domination geek. Christopher Lloyd alias Doc Brown jouant un membre du corps médical pour que Chuck puisse appeler la star de Retour vers le futur « Doc » ? Fait. Une des plus grandes inspirations de Chuck était Fletch, c’était ainsi un honneur d’avoir Chevy Chase pour jouer l’un de nos meilleurs méchants. Bien sûr,  pas de Chuck sans James Bond. Le premier James bond que j’étais en âge d’aller voir au cinéma ? Tuer n’est pas jouer. Alors imaginez les palpitations que nous avons ressenties quand Timothy Dalton a signé pour une saison entière. Et qui aurait pu jouer le rôle de la mère de Chuck mieux que l’icône féminine des étés d’antan, Linda Hamilton de Terminator ? La liste continue et nous savions que nos fans seraient aussi excités sur le sujet que nous.

Aujourd’hui, grâce à Bob Greenblatt, directeur de NBC entertainment, nous avons l’occasion de faire un adieu digne de ce nom à nos fans pour le final du 27 janvier. Et à chaque fin annonce un nouveau départ. Le dernier jour du tournage de Chuck, ma fille est née. Cela donne des perspectives. Mon souhait est qu’un jour, un gamin qui aurait grandi regardant notre série aura sa propre série, et que ce gosse embauche un de nos talentueux acteurs en invité vedette. Ensuite cet acteur pourra lui conseiller « garde la tête baissée, continue à faire ta série. Et pouf, 5 ans auront passé. C’est ce que nous avons fait sur Chuck. »

 

Nous espérons que cette traduction vous a plu 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions sur “Chuck tire sa révérence

  1. Pingback: 5 films au cinéma qui vont vous rappeler vos Séries TV préférées «

  2. Pingback: [Pilote 1x01] – Dallas 2012, un univers impitoyable ? «

  3. Pingback: [Pause en musique] Mad men «

  4. Pingback: [Livre] Buzz de Franck Rose, éditions Sonatine «

  5. Pingback: Le Top 10 des séries #Geeks |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s